Homosexuels et Handicapés

Homosexuels et Handicapés

Aux yeux de Dieu tous les hommes sont égaux et aux yeux de Dieu, toutes les créatures sont égales – Race, croyance et couleur n'ont aucune importance, tous les hommes saignent rouge.

La déclaration dans la rubrique « Jardiniers du Terre » faite au sujet des « Homosexuels » doit être clarifiée davantage. Il est totalement inutile de dénoncer les homosexuels ; sans le moindre doute possible, ils ne sont pas les vilains qu'en font les ignorants « hétérosexuels ». Non, pas tous les homosexuels sont dus au manque de soin de la femme enceinte ; un tout petit nombre seulement. Quand nous utilisons le mot « homosexuel » nous nous référons aux personnes : Lesbienne, Gay, Transsexuel, etc.

De nombreuses personnes également pensent que les homosexuels ne sont que des gens suractifs sexuellement qui ne font que sauter dans le lit avec n'importe qui et n'importe où pour satisfaire leur appétit charnel. Cela n'est vrai que pour un très très petit nombre d'individus puisque la majorité des homosexuels sont des gens bienveillants qui désirent seulement aimer et être aimés ; et n'est-ce pas ce que nous désirons tous en fin de compte ?

Les homosexuels se divisent en trois groupes :

Pour information, le taux de criminalité est très très bas parmi les homosexuels. Ce sont des individus très tolérants, peu portés à la violence physique et il est extrêmement rare d'entendre parler de viol dans les milieux homosexuels ; et finalement, ce sont des gens très propres et très amicaux. Un autre fait très intéressant : certains des personnages les plus brillants de ce monde ont été des homosexuels. Vérifiez ce fait par vous-même dans les livres d'histoire.

La plupart des gens ont l'impression qu'il est possible de détecter un homosexuel n'importe quand ou n'importe où ; mais c'est une erreur ; cela ne se vérifie pas même entre homosexuels. Parmi les gens mariés, hommes et femmes, dont le ménage est très heureux et qui ont de très beaux enfants, il y en a des milliers qui sont homosexuels, soit qu'ils « agissent » ou n'agissent pas comme tels, suivant la formule qu'affectionnent les psychiatres.

Si un homosexuel peut trouver un médecin sympathique – pas un psychiatre puisqu'il n'arrivera jamais à comprendre – il pourra lui donner des extraits glandulaires qui amélioreront beaucoup son état et lui rendront la vie supportable. Malheureusement, de nos jours, la génération actuelle de médecins paraît se préoccuper uniquement de gagner de l'argent, aussi faudra-t-il chercher longtemps avant de trouver un bon docteur.

Le vous réel n'est ni mâle ni femelle, aussi votre Sur-moi – le nom de votre moi réel – assume un rôle physique mâle ou femelle selon les leçons qu'il lui faut apprendre sur Terre. Maintenant, quelqu'un qui est « gay » est simplement une psyché femelle dans un corps mâle ou vice versa. Le Sur-moi a choisi cette combinaison car les leçons qui doivent être apprises cette fois-ci ne peuvent l'être en tant que purement mâle ou femelle. Vous devez vous souvenir que nous ne sommes qu'à 1/10ième conscient seulement et que nous n'avons aucune idée de ce que les autres 9/10ième ont besoin d'apprendre et que notre physique n'est pas nôtre pour en faire ce que bon nous semble.

De plus, je pense que Mère Nature joue également un rôle majeur dans tout cela parce que cette planète est surpeuplée d'humains et puisque l'Homme ne fait que tout détruire sauf sa propre espèce, un « pouvoir supérieur » doit intervenir et prendre le contrôle. Pour contrôler l'humanité la nature doit faire en sorte que les hommes cessent de se multiplier et les homosexuels fournissent une solution idéale au contrôle de la population de la planète.

Dans le tohu-bohu des arrivées de l'astral à ce monde que nous appelons Terre, des confusions se produisent. D'autre part, naître est une épreuve traumatisante, c'est une chose très violente qui met en oeuvre un mécanisme très délicat qui peut facilement se déranger. Par exemple, un bébé est sur le point de venir au monde, mais pendant la grossesse sa mère a été négligente à propos de ce qu'elle mangeait et de ce qu'elle faisait, si bien que l'enfant n'a pas reçu ce que nous pourrions appeler un apport chimique équilibré. Le bébé peut être dépourvu d'un élément chimique et, de ce fait, le développement de certaines glandes a pu être arrêté. Disons que le nouveau-né allait être une fille, mais par manque d'un certain élément chimique il naît, en fait, garçon ; un garçon doté des tendances d'une fille.

Si seulement les gens hétérosexuels se donnaient la peine de connaître les gens homosexuels en mettant de côté leur homophobie, ils découvriraient que ces derniers sont tout juste comme tout autre personne vivant sur cette planète, probablement même mieux en fait que la plupart des hétérosexuels. Lisez « La Treizième Chandelle » pour plus d'informations ».

Handicapés – Les gens handicapés sont aussi stigmatisés aujourd'hui à cause de l'ignorance et la xénophobie. Plusieurs croyances religieuses ont déclaré que leur état est dû au fait qu'ils ont été des gens extrêmement mauvais dans une vie antérieure et qu'ils en sont maintenant punis. Ceci n'est pas totalement inexact. J'avoue qu'un très petit pourcentage – et il est vraiment très très petit – de gens handicapés le sont comme une forme de punition, mais sans le moindre doute, ce n'est pas la majorité.

Les gens handicapés choisissent d'être ici comme désavantagés afin que cela les aide à apprendre les leçons qu'ils sont venus ici pour apprendre. Posez-vous cette simple question : « Comment quelqu'un peut-il arriver à comprendre pleinement ce que c'est que d'être handicapé sans en avoir fait d'abord lui-même l'expérience » ? La réponse toute simple est qu'il ne le peut pas ; aussi, ne jugez pas les gens du haut de votre propre ignorance.

Les gens handicapés ont été étiquetés de toute une variété de noms. Nous ne devons surtout pas oublier que ce sont des personnes et des personnes qui ont des sentiments, exactement comme nous ; des personnes aimables qui ne demandent qu'à aimer et être aimées, exactement comme nous le désirons ! Essayez de voir la personne qui est « à l'intérieur » et non pas l'invalidité, comme plusieurs le font !

La seule différence entre eux et vous est que leurs besoins peuvent différer parce que leur invalidité demande une certaine aide additionnelle afin de pouvoir vivre ce que nous pouvons appeler une vie normale. Apprenez à connaître l'intérieur de la personne et ne les séparez pas, ne les isolez pas, à cause de l'apparence de la coquille physique. L'esprit qui est à l'intérieur est de loin plus important que l'enveloppe extérieure.

Les enfants déficients et retardés mentaux peuvent avoir été victimes d'une « naissance » malheureuse ; avez-vous déjà songé à cela ? Ou peut-être sont-ils ici pour apprendre certaines leçons en endossant tel ou tel handicap sévère ? Et pourtant ces individus sont incroyablement tenus à l'écart sans que ce soit leur faute.

La meilleure chose à faire avec ces enfants est de les encourager à se mêler aux animaux – ceci est un fait et non de la fiction. Vous vous apercevrez que l'enfant va « s'identifier » avec l'animal et que son état va s'améliorer. Lisez « La Treizième Chandelle » chapitre onze.

Est-ce que la couleur ou la forme de la coquille d'une personne a réellement de l'importance ? – Albinos, Rose, Rouge, Jaune, Olive, Hâlé, Brun ou Noir – la simple réponse est non ! Si seulement les gens prenaient le temps d'essayer de comprendre tous ces individus, ils découvriraient bientôt qu'ils ne sont pas si différents d'eux-mêmes, après tout. C'est l'intérieur de la personne qui compte et non la coquille extérieure car vraiment c'est tout ce que c'est : une coquille.

Il VA y avoir des gens avec lesquels vous ne pouvez pas vous entendre dans la vie – c'est normal car ça fait partie du fait d'apprendre à arrondir les angles – mais il n'y a pas de raison de les blesser juste parce que vous n'êtes pas sur la même longueur d'ondes. Mettez ça sur le compte d'un conflit de personnalités et tenez-vous à distance respectueuse l'une de l'autre. Dans la plupart des cas, si vous vous asseyez et prenez la peine de mieux connaître l'autre, le conflit de personnalités disparaît. Il s'agit d'apprendre à faire des compromis car tout ne peut aller à votre goût dans la vie.

Il n'est pas surprenant que les « êtres » d'autres planètes – oui, le pluriel est correct ! – ne prennent pas contact quand ils peuvent voir clairement la façon dont nous maltraitons d'autres humains ; c'est ainsi que s'ils atterrissaient maintenant, cela ne ferait que créer une hystérie de masse et du ressentiment dû à la simple ignorance, la xénophobie et le manque de discernement.

Cette attitude est très décourageante car ces « êtres » de l'espace intérieur et extérieur pourraient réellement aider l'humanité à évoluer physiquement et spirituellement tout en nous mettant en harmonie avec toutes les autres créatures de cette planète.