Sur-Moi

Sur-Moi

Tout ce que vous faites ici profite à votre Sur-moi tout autant qu'à vous-même car vous êtes une seule et même chose.

La traduction de "Om ! Mani Padme Hum !" signifie "Salut au Sur-Moi de l'Homme", la partie de soi qu'il nous faut prier à travers notre subconscient. Cela ne signifie pas "Salut soit le Joyau dans le Lotus" comme beaucoup le pensent.

Toutes les religions parlent d' "Un Dieu" et les gens assume que cela fait référence à un Être Suprême. Bien que cette hypothèse ne soit pas si loin de la vérité, il ne s'agit pas de l'Être Suprême auquel beaucoup pensent. Votre Être spirituel est disons une extension de votre Être réel, cet Être réel est appelé le Sur-Moi. Le Sur-Moi envoie un pseudopode, quelque chose que beaucoup appellent l'âme ou la psyché, qui habite le corps physique pour ainsi expérimenter et apprendre ce qui ne peut être appris depuis les plans spirituels. Être au courant de l'existence de votre Sur-moi est de la plus haute importance car vous n'êtes présentement qu'un 10ième conscient, alors que votre Sur-moi l'est pour les autres neuf 10ième. Mais qu'est-ce que le Sur-moi ? Avant d'aller plus loin, nous devons essayer d'établir un point d'entente, de référence puisqu'autrement il ne sert à rien d'aller plus loin ; vous n'arriverez pas à comprendre.

La plupart des gens aiment à croire qu'ils savent ce qu'est "Dieu" et pourtant, l'être qui leur est le plus près et que nous pouvons nommer Dieu est leur propre Sur-moi et ils n'ont que peu ou pas d'idée de ce qu'il est, de l'endroit où il est ou même qu'il existe ! Il y a un Dieu, un Dieu bon, un Dieu juste. Mais naturellement Dieu n'est pas comme un humain et il est inutile d'essayer de comprendre ce qu'est Dieu quand la plupart des gens ne peuvent même pas comprendre leur propre Sur-moi. De la même façon que vous ne pouvez pas comprendre votre Sur-moi, il ne vous est pas possible de comprendre non plus le Dieu de votre Sur-moi, cela entrant tout à fait dans un domaine au-delà de la compréhension de ceux existant dans la 3ième dimension.

Votre Sur-moi réside dans la 10ième dimension – le vous réel est un être multidimensionnel – et voyant que la plupart des gens n'ont pas la moindre idée de ce que sont les dimensions, sans doute vaudrait-il mieux faire une digression et développer au sujet des dimensions avant de continuer avec le Sur-moi. Nous vivons actuellement dans la 3ième dimension mais pour pouvoir comprendre, commençons notre explication à partir de la 1ière dimension jusqu'à la 3ième. Inutile d'aller plus loin car vous ne pouvez comprendre au-delà de la 3ième dimension jusqu'à ce que vous puissiez faire le voyage astral consciemment qui est alors la 4ième dimension.

La 1ière dimension est comme un train sur une voie simple fonctionnant entre deux points. Il ne peut aller qu'en avant ou en arrière ; il n'a qu'un simple champ de vision, un peu comme dans un tunnel. Ainsi nous avons la longueur seulement. La 2ième dimension est comme un bateau. Il peut non seulement aller en avant et en arrière mais également se déplacer sur les côtés, un peu comme une ombre. C'est ainsi que nous avons maintenant la longueur et la largeur. La 3ième dimension est comparable à un avion. Il peut se déplacer autant en avant qu'en arrière, sur les côtés et en plus, peut monter et descendre. Nous avons maintenant la longueur, la largeur et la hauteur.

La 4ième dimension n'est pas le « temps » comme le pensent plusieurs scientifiques. « L'espace » est la 4ième dimension. Le temps n'est qu'une convention établie par l'homme pour accommoder ses convenances personnelles. Le temps dans la 4ième dimension est variable et non constant comme certains pensent. En fait, le temps n'est jamais constant, il varie même sur terre dépendamment de chaque créature vivante ; mais nous nous écartons du sujet.

Un petit fait intéressant concernant les dimensions : un objet de la 2ième dimension projettera une ombre de la 1ière dimension. Un objet de la 3ième dimension projettera une ombre de la 2ième dimension et un objet de la 4ième dimension, une ombre de la 3ième dimension. C'est pourquoi certains OVNIS sont vus – mais non enregistrés par les radars – car ce que l'on voit est l'ombre tridimensionnelle d'un objet de la 4ième dimension, ce que la technologie actuelle ne peut pas enregistrer.

Revenons maintenant au fait d'établir une plate-forme de compréhension. Nous pouvons comparer le Sur-moi à un cerveau – dans ce cas-ci votre Sur-moi est un très puissant cerveau mais beaucoup trop puissant pour descendre réellement sur un plan d'existence aussi bas et c'est ainsi qu'il envoie une extension de lui-même qui est vous. Mais utilisons votre cerveau pour cette rationalisation.

Le Sur-moi manipulant ses nombreuses marionnettes

Le Sur-moi manipulant ses nombreuses marionnettes.

Votre cerveau, par lui-même, ne peut pas voir, entendre, sentir, toucher, ressentir etc. Donc, pour pouvoir comprendre il a besoin d'une série d'extensions attachées à un corps. Pour voir il lui faut des yeux, pour entendre il a besoin d'oreilles, pour toucher il lui faut des doigts – qui à leur tour ont besoin de mains qui ont besoin de bras – pour sentir il lui faut un nez et ainsi de suite jusqu'à ce que chacune des parties qui vous composent serve un but afin que le cerveau perçoive et comprenne son environnement. C'est ainsi que les choses se passent pour votre Sur-moi ; vous en êtes simplement une extension tout comme vos doigts le sont pour votre corps physique. Vous et votre Sur-moi êtes une seule et même chose et en vous blessant, vous blessez votre Sur-moi.

Disons que votre cerveau a une liste d'ambitions. Il veut savoir comment les choses se passent sur la terre. Qu'est-ce que la pauvreté ? Que sont les richesses ? Qu'est-ce que la famine ? Qu'est-ce que la surabondance ? Qu'est-ce que l'adversité ? Que sont les privilèges ? Pour permettre à votre Sur-moi de pleinement expérimenter et comprendre toutes ces possibilités, il envoie ici-bas une extension de lui-même dans un corps physique afin qu'il puisse apprendre, et VOILÀ !, c'est vous !

Le Dr. Rampa parle du Sur-moi dans plusieurs de ses livres. Votre Sur-moi entend, voit et expérimente tout ce que vous faites tandis que vous êtes sur cette terre. Rien de ce que vous faites ne lui reste inconnu. Le Dr. Rampa explique en détail, comment entrer en communication avec lui via votre subconscient. Votre subconscient est comme un bon bibliothécaire. Le bibliothécaire n'a pas besoin d'être bien savant lui-même. Sa principale fonction est de savoir où trouver certaines informations.

Ainsi un bibliothécaire peut être consulté au sujet de n'importe quel problème et si c'est un bon bibliothécaire, il saura vous dire exactement où regarder, quel genre de livre vous fournira l'information dont vous avez besoin et où le trouver sur les étagères de la bibliothèque. Le subconscient est ainsi ; pas très brillant par lui-même mais il sait exactement où trouver l'information que vous cherchez. Aussi, en vous mettant en contact avec votre subconscient, vous obtiendrez des résultats bien plus rapidement que si vous perdez votre énergie en essayant de contacter directement votre Sur-moi.

Plusieurs personnes croient qu'elles ont un « Guide Spirituel » parce qu'elles se sentent inquiètes, solitaires ou parce qu'elles sont certaines de ne pouvoir s'en sortir sans aide. Les gens désirent savoir à propos de leur Guide, leur Maître, leur Gardien, leur Ange Gardien, etc. Une personne écrit et dit : « Oh ! j'ai comme guide un vieil Indien Peau-Rouge. Je sais que c'est un Indien Peau-Rouge parce qu'il est si sage. »

Maintenant, je vais le dire clairement une fois pour toutes ; les gens n'ont pas comme Guides des Indiens Rouges, Noirs, Blancs ou Tibétains, vivants ou morts. En fait, il n'y aurait pas assez de Tibétains par exemple, pour suffire à la tâche. C'est comme si le premier venu disait : « Oh ! j'étais Cléopâtre dans ma vie passée ! » Il n'y a pas un mot de vrai dans tout cela. En réalité, le prétendu Guide, c'est simplement le Sur-moi qui est effectivement notre guide et nous ne pouvons communiquer que par la méditation mystique. Voir « Méditation » pour plus d'informations.

C'est chose stupéfiante que l'Indien Rouge et le Tibétain soient plutôt maltraités ou totalement ignorés par le monde entier, considérés comme des êtres de « troisième ou quatrième classe » de leur vivant, mais aussitôt qu'ils meurent, des idiots pensent qu'ils en ont un comme guide spirituel. Qu'est-ce qui peut leur faire croire qu'ils sont devenus des maîtres spirituels juste parce qu'ils sont morts ?

Et pourquoi devraient-ils s'inquiéter de ceux qui les ont abandonnés bien avant qu'ils ne meurent ? Toute personne qui pense avoir un Indien Rouge ou un Lama tibétain comme guide ou croit qu'elle est la réincarnation de quelqu'un de célèbre, est un tantinet dérangé et devrait être enfermée à clef pour la sécurité de tous.

Lisez « Pour entretenir la Flamme » et « La Treizième Chandelle ».